Ce qui compte pour les Suisses: un emploi sûr et un bon salaire

La fragilité économique de l’Europe a laissé des traces aussi dans l’esprit des Suisses. Outre les opportunités de carrière et les possibilités d’aménagement, la sécurité de l’emploi joue un rôle central pour les salariés dans le choix d’un poste de travail. Comme le montre la Global Workforce Study 2012 de Towers Watson, en Suisse, c’est avant tout le salaire de base qui fidélise l’employé à son entreprise. L’environnement économique stable que connaît la Suisse favorise l’investissement des collaborateurs. En Suisse, 49% des salariés sont motivés, un chiffre légèrement supérieur à la moyenne européenne de 48%. Si, en Europe, le résultat est satisfaisant, il n’est toutefois pas suffisant pour donner à l’Europe la première place au niveau international, occupée par les pays émergents, qui peuvent se targuer d’avoir en moyenne 57% de collaborateurs engagés.

Pour lire l’article et les résultats de l’étude :

Tower Watson article

Global Workforce Study Graphiques

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.