L’édition 2009 du Baromètre de la Fonction Ressources Humaines (FRH) en Suisse Romande, réalisée auprès de 140 entreprises, vient d’être publiée.

On constate dans celle-ci que l’implication de la FRH dans la stratégie globale de l’entreprise n’est toujours pas généralisée au sein des entreprises Suisses romandes.

Majoritairement, les FRH déclarent un manque:
– de moyens techniques et financiers;
– dans la volonté des directions de développer un département RH efficace;
– de reconnaissance;
– de pouvoir de décision au niveau de la DG.

Pour le moment, les actions visant à favoriser l’équilibre vie-travail/vie-professionnelle, les engagements en matière de développement durable, l’anticipation par rapport à l’évolution démographique globale, la prévention contre le « burn out » ainsi que la gestion de la diversité ne sont pas au coeur des préoccupations.

Contrairement au Baromètre réalisé en 2008, où la majorité des politiques Ressources Humaines s’orientaient vers une anticipation des emplois et la gestion des compétences tout en maîtrisant l’évolution de la masse salariale, cette année les politiques s’orientent plutôt vers l’accompagnement des réorganisations, l’amélioration des compétences et l’augmentation de la rentabilité du personnel en place.

Retrouvez toute l’étude sur http://www.barometrerh.ch/

Site officiel du Baromètre de la Fonction Ressources Humaines en Suisse Romande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.