Une étude de 2005 effectuée par l’Université du Minnesota, montre que les managers qui sont enthousiastes et optimistes au quotidien influencent l’humeur de leurs collaborateurs d’une manière positive.

Au contraire les managers qui dégagent du pessimisme, dirigent des équipes généralement dans une ambiance confluctuelle.

L’influence du manager sur ses collaborateurs est donc un facteur à considérer pour développer la compétitivité de l’entreprise… et c’est encore plus vrai au cours d’une période critique comme celle que nous traversons actuellement.

Winston Churchill a bien défini l’individu optimiste en disant que « le pessimiste voit dans toute opportunité une difficulté. L’optimiste voit dans toute difficulté une opportunité. » C’est une question d’attitudes et d’attentes.
Les optimistes s’attendent aux événements et aux résultats positifs. Ils libèrent un enthousiasme contagieux, considèrent le succès comme évident et la difficulté comme hasardeuse et passagère.

Comment faire pour sortir du pessimisme collectif et développer optimisme et motivation? Quelques conseils pratiques:

– Focalisez-vous uniquement sur les facteurs positifs. Prenez l’habitude de noter par écrit au moins 3 événements positifs survenus pendant la journée.

Félicitez votre entourage au quotidien avec sincérité. Soyez généreux en reconnaissance, cela est rassurant et motivant pour tout le monde, inclusivement vous.

Encouragez vos collaborateurs et montrez-leur que vous croyez en eux. Incitez-les à prendre des initiatives et à proposer de nouvelles idées. Faites appel à leur créativité. Pourquoi ne pas mettre en place « un déjeuner créatif hebdomadaire » avec votre équipe?

Donnez-vous aussi des signes de reconnaissance à vous-même. Concentrez-vous sur vos forces et vos qualités et inspirez-vous de vos réussites.

Soyez vigilant par rapport à vos propres pensées et à votre dialogue interne. Vos pensées dirigent vos actes! En étant négatives, elles peuvent créer un travail improductif et davantage de pessimisme… Le contraire est également vrai. Au besoin, faites-vous aider par un coach professionnel.

– Ressourcez-vous un instant chaque jour. Ce sont ces moments de récupération qui renouvellent votre réserve d’énergie et qui vous aide à rester serein.

En conclusion, je dirais que les difficultés sont vécues par tous comme un obstacle à franchir mais là où les pessimistes ont du mal à rebondir et à quitter l’état négatif du moment. Les optimistes, eux, sont dans l’action, se fixent des buts à atteindre selon leurs aspirations et leurs désirs. Ils dégagent enthousiasme, énergie et force.

Alors, quel manager êtes-vous?

Annika Mânsson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.