79% des entreprises prévoient d’embaucher des MBA en 2012

Dans un système financier en difficulté et un chômage en progression, actualiser ses connaissances et compétences en management devient indispensable. Les post-diplômes et notamment les MBA, semblent être la solution idéale. Mais cela suffit-il à en faire un bouclier anti-chômage ?

Oui, selon GMAC, Graduate Management Admission Council, qui indique que 79% des entreprises interrogées prévoient d’embaucher davantage de MBA en 2012. Une information confortant une autre enquête selon laquelle un cadre met toutes les  chances  de  son  côté  pour  accéder à de plus hauts postes et valoriser son salaire en obtenant un MBA. En interrogeant 225 entreprises en  novembre  2011, la prestigieuse organisation a démontré que 80%  des  anciens élèves aujourd’hui à des postes clés n’auraient pu décrocher leur emploi sans ce précieux sésame. Mieux encore, 93%  des  diplômes des 100 meilleurs programmes ont obtenu un CDI moins de trois mois avant l’obtention de ce diplôme.

90 000 euros de salaire moyen par an

Changement de carrière, souhait de gravir les échelons, de prendre plus de responsabilités, les motivations de ces cadres retournant sur les bancs de l’école sont nombreuses. Et à 90 000 euros de revenu annuel après trois ans (Financial Time), le retour sur investissement devient très intéressant en plus d’être rapide. Selon le directeur de l’executive MBA de l’INSEAD, Edward Buckingham, l’augmentation de salaire se situe entre 20 et 30% les années qui suivent la formation. Surtout qu’en 2012, un  tiers  des  entreprises  embauchant des MBA pensent augmenter les salaires d’entrée des diplômés et 65% conserver les mêmes  salaires  offerts en  2011 (GMAC). Amenant  le  plus souvent à des carrières de management internationales ou permettant de  se  réorienter  dans  de  nombreuses directions, le MBA semble bien être le diplôme anti-crise.

One to one, premier pas vers l’admission

Reste à trouver l’école et le programme correspondant le mieux à ses compétences et objectifs. Pour cela, il y existe l’Access MBA Tour et son concept simple et original : des  rendez-vous  en  One-to-One, premier pas vers l’admission. Soit vingt minutes pour convaincre en tête à tête les recruteurs ciblés. Créé par des professionnels du consulting et des post-diplômes, officiant depuis près de 10 ans, ce salon se décline à l’international et permet chaque année aux postulants du monde entier de tenter leur chance à New-York, Pékin, Genève, Moscou, et bien d’autres villes. Cette année, les écoles les plus cotées seront de nouveau au rendez-vous. HEC, INSEAD, IMD, London Business School : la réputation mondiale de ces institutions n’est plus à démontrer. Chacune d’entre elles apportant toutes les garanties nécessaires en termes de qualité et de débouchés de carrière sur un plan national ou international.

Visiblement, le MBA est toujours un excellent investissement. Mais attention à choisir le bon programme par rapport à son projet de carrière !

Le 13 octobre le salon Access MBA One-to-One va avoir lieu à Four Seasons Hotel des Bergues, 33, quai des Bergue Genève.

Chaque participant au salon bénéficie:

• De rendez-vous personnalisés avec les meilleurs programmes MBA mondiaux

• Un accueil soigné avec salle d’attente, journaux, café et hôtesses pour vous guider

• De sessions d’orientation, d’entraînements au test du GMAT et de conférences thématiques

• D’un compte MBA Reach (d’une valeur de25€) qui inclut des entrainements au test GMAT et un accès illimité aux outils de recherche des programmes MBA

•  Un guide spécialisé de 150 pages con- tenant des articles, le profil des écoles et des classements

Les places des RDV en One-to-One sont réservées aux candidats inscrits en ligne.

L’inscription est gratuite sur Access MBA

Source: Access MBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.