L’externalisation de la formation : Une nouvelle tendance pour simplifier le métier de DRH

L’externalisation professionnelle est une pratique qui se développe de plus en plus dans les entreprises françaises.

Mais pourquoi recourir à la gestion externalisée de la formation ? Quels sont les enjeux et les avantages de l’externalisation ? Quelles solutions sont proposées aujourd’hui ?

Dans un contexte économique en crise, les entreprises entrent dans une logique de rationalisation de leurs investissements et s’arment de nouveaux outils pour optimiser la qualité des formations, maîtriser leurs coûts et orienter les ressources internes RH sur des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Zoom sur les atouts de cette solution.

L’externalisation de la formation professionnelle est une pratique en forte expansion dans les entreprises françaises qui rejoignent ainsi leurs homologues anglo-saxonnes. « Aujourd’hui les mentalités changent et les entreprises souhaitent mettre en œuvre une stratégie d’investissement et de rationalisation efficace, en externalisant l’achat et la gestion de leurs formations » explique Jérôme Lesage, PDG – Fondateur de Place de la Formation.

Les enjeux de l’externalisation de la formation.

Les responsables de la formation sont soumis à une gestion logistique et administrative de la formation très chronophage, à une offre de formation en perpétuelle mutation, pléthorique et atomisée, dans laquelle il est difficile de s’y retrouver, à une gestion financière compliquée, à des évolutions réglementaires permanentes, à de multiples interconnections entre les acteurs du système dont il faut gérer les relations : les salariés, les managers, les services achat, les OPCA, les organismes de formation externes et internes, les co-financeurs (FPSPP, Régions, FSE…) les instances représentatives du personnel, la direction générale et financière, les services fiscaux…

Le temps et l’énergie investis dans cette gestion opérationnelle de la formation ne sont pas consacrés aux enjeux stratégiques pour l’organisation : la déclinaison de la stratégie de l’entreprise par la formation, le pilotage des résultats quantitatifs et qualitatifs, l’ingénierie pédagogique relative aux contextes et à leurs évolutions, l’anticipation des attentes et des moyens, la proximité avec la direction générale, les salariés, les managers et les instances représentatives du personnel.

L’externalisation de la formation est un moyen, pour les DRH et responsables formation, de maximiser les résultats tout en économisant les ressources, de dégager un retour sur investissement positif et d’optimiser leurs budgets formation, par un effet de mutualisation des achats, tout en maintenant une qualité de formation irréprochable.

« L’enjeu de l’externalisation de la formation est, en réalité, de repositionner les ressources internes sur leurs tâches à plus forte valeur ajoutée, dans l’intérêt des salariés et de l’entreprise » déclare Jérôme Lesage, PDG de Place de la Formation.

Quelles sont les attentes des entreprises et des DRH ?

Le recours à la gestion externalisée de la formation professionnelle répond à deux attentes principales des entreprises :

la volonté de l’entreprise de se libérer de certaines contraintes administratives et de réorienter ses ressources RH internes vers des tâches stratégiques à plus forte valeur ajoutée

le souhait de s’appuyer sur un expert dédié pour la mise en œuvre opérationnelle de la formation professionnelle afin d’augmenter la qualité des formations, de gagner en fiabilité et d’optimiser les budgets de formation et les sources de financement.

Quelles solutions pour l’externalisation de la formation ?

On distingue plusieurs catégories d’acteurs intervenant sur le marché de l’externalisation de la formation, se positionnant à différents degrés d’accompagnement :

Les éditeurs de SIRH dédiés à la formation : ils livreront au client une solution informatisée de gestion de la formation permettant à ce dernier de mieux structurer et suivre son activité.

Les sociétés d’externalisation de la gestion administrative de la formation : celles-ci vont mettre en œuvre la gestion administrative de la formation pour le compte de l’entreprise, en proposant leurs propres ressources en lieu et place de celles de l’entreprise.

Les spécialistes de l’optimisation des coûts : ils renégocieront les achats de formation permettant à l’entreprise d’obtenir des gains financiers immédiats, sur les familles de formation représentant le plus gros volume d’achat.

– Les modèles « hybrides » d’achat et de gestion de la formation, comme Place de la Formation, qui proposent une approche de l’externalisation de la formation très dynamique, mixant les modalités d’intervention, les outils techniques et les modèles économiques en fonction des contextes.

Des entreprises convaincues par Place de la Formation

L’externalisation de la formation a été abordée lors du Congrès HR à travers deux témoignages de grandes entreprises ayant opté pour la solution d’achat et de gestion de la formation innovante de Place de la Formation :

« Nous avons choisi d’externaliser la formation pour plusieurs raisons : nous voulions optimiser notre budget formation, motiver nos salariés dans un contexte économique difficile et surtout éliminer toutes les tâches administratives chronophages afin que les collaborateurs RH se recentrent sur leur cœur de métier. J’ai choisi Place de la Formation pour l’accès à un large panel d’organismes de formation de qualité et pour son interface web, très facile d’utilisation, qui prend en charge toute la gestion administrative et fournit des indicateurs de performance très utiles » explique Virginie Ségaud, DRH de General Motors France

« J’ai vite été séduit par la solution d’externalisation de Place de la Formation qui s’est adaptée aux besoins et aux exigences de souplesse de Thomson Reuters. Le métier de DRH, c’est avant tout le contact avec les salariés. Place de la Formation m’a permis de gagner un temps considérable et de me consacrer davantage aux problèmes de chacun. De plus, après un an de collaboration, nous avons réalisées d’importantes économies grâce à la grande capacité de mutualisation de Place de la Formation et son pouvoir de négocier » déclare Pierre Rosius, DRH de Thomson Reuters.

Source: Indice RH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.